Comment agir si ses droits humains ne sont pas respectés en entreprise ?

Dans le milieu professionnel comme dans le milieu privé, vous détenez certains droits que quiconque est censé respecter. Il se peut que vous soyez face à une situation où vos droits humains sont oubliés et mis de côté. Nous vous conseillons sur les manières d’agir si vous êtes confronté à un cas pareil dans notre article du jour. Bonne lecture !

Prenez connaissance de vos droits

Lorsque vous intégrez une entreprise, avant toute chose, il est important de vous informer sur vos droits humains au travail. Prenez connaissance des lois et des réglementations en vigueur, applicables au niveau national et international. Lisez également avec attention les politiques internes à votre entreprise qui évoquent vos droits. En étant informé sur ce genre de sujet, vous saurez identifier les situations problématiques auxquelles vous pouvez être confronté.

Notez en détails les violations de droits auxquelles vous faites face

Si vous remarquez une situation anormale au sein de laquelle vos droits humains sont violés en entreprise, nous vous recommandons tout d’abord d’en prendre note dans un carnet personnel par exemple et de détailler autant que possible. Renseignez à l’écrit les dates, les agissements, les faits, les témoins et récoltez autant de preuves que possible pour appuyer vos dires. Il peut s’agir de captures d’écran de mails ou encore d’enregistrements vocaux par exemple. Le tout est que vous soyez en possession d’éléments concrets qui assurent la véracité des violations de vos droits.

A lire également  Pourquoi faire appel à un avocat en droit immobilier ?

Essayez de régler le problème en interne

Une fois les faits relevés et les preuves récoltées, il est nécessaire d’essayer de régler le problème en interne dans un premier temps. Discutez-en avec le ou les personnes qui vous ont causé du tort si vous vous en sentez capable, ou expliquez la situation à vos supérieurs qui sont les plus légitimes de vous défendre et d’agir en conséquence. Vous pouvez également en parler à des collègues ou au service ressources humaines pour ne pas vous renfermer et porter le poids de ces actes seul.

Faites appel à un avocat

Si aucune mesure n’est prise en interne pour régler la violation de vos droits humains, vous n’avez pas d’autre choix que de demander le soutien de la justice. Pour cela, faites appel à un avocat spécialisé en droit du travail ou en droits humains qui saura vous défendre et vous dire quoi faire dans ce genre de situation. C’est lui qui vous représente si vous décidez d’intenter des poursuites en justice et qui vous constitue un dossier solide pour aboutir à une finalité satisfaisante.

Contactez des soutiens externes et des autorités compétentes

En plus de faire appel à un avocat, vous pouvez tout à fait signaler les violations de vos droits humains aux autorités compétentes. Nous pensons notamment aux organismes de réglementation du travail ou encore les commissions des droits de l’homme, qui peuvent enquêter et appliquer des mesures pour faire valoir vos droits. Vous pouvez également solliciter l’aide de soutiens externes tels que des organisations non gouvernementales qui sauront vous conseiller et vous accompagner notamment psychologiquement dans vos démarches.

A lire également  C'est quoi un problème juridique ?

——————

Nous espérons vous avoir informé au mieux sur les démarches à suivre lorsque vous faites face à une violation de vos droits humains au travail. Ne restez pas seul dans ce genre de situation et n’hésitez pas à demander une aide externe, qu’elle soit juridique ou non.