Tout savoir sur le placement extérieur

Certains détenus de prison arrivent à bénéficier de quelques faveurs en fonction de leurs comportements ou de leur statut. Parmi ces aménagements de peines figure le placement extérieur qui permet de bénéficier d’une certaine liberté conditionnelle. Quelles sont les particularités de cet aménagement de peine ?

Le placement extérieur : qu’est-ce que c’est ? 

Le placement extérieur comme mentionné un peu plus haut est une mesure qui permet à des personnes condamnées par la loi d’exécuter leur peine en dehors de la prison. Toutefois, la peine ne doit pas excéder deux ans pour que cette mesure soit applicable. Aussi, les personnes soumises à ce type de placement ne sont pas pour autant libres. 

Elles doivent être placées sous la tutelle d’une agence pénitentiaire. Celle-ci s’occupe de leur encadrement et parfois même leur fournit un local d’hébergement. C’est une méthode très pratique qui offre la possibilité à la personne sous peine de bénéficier d’une formation, d’un stage et même d’un travail. Ainsi, l’association ou l’agence pénitentiaire doit avoir une bonne connaissance du cadre juridique, mais doit également disposer des ressources nécessaires pour bien encadrer le détenu. 

Quels sont les principaux atouts du placement extérieur ?

Le placement extérieur est une méthode qui vient en aide à de nombreux détenus surtout lorsque ceux-ci se retrouvent dans des conditions de vie fragilisées et aggravées par de nombreuses problématiques d’ordre sociales : 

  • Hébergement ;
  • Soins ;
  • Emplois ; 
  • Accès aux droits ; 
  • Insertion à la vie sociale ; 
  • Maintien du lien familial.
A lire également  Passer son permis de conduire : comment passer l’examen pour réussir le Code de la route

Cette modalité est une mesure palliative idéale qui demande la collaboration simultanée du juge ayant proclamé la peine, du service pénitentiaire et de l’association en charge de garder le détenu. Elle offre ainsi des méthodes de sanctions moins restrictives qui n’excluent pas totalement la personne sous peine du milieu social. 

Par ailleurs, dans un état qui se veut respectueux des droits de la personne humaine, l’application du placement extérieur est une mesure de choix qui garantit les droits de la personne impliquée dans la mesure du possible. Outre ce détail, il faut faire aussi ressortir le côté éducatif de cette peine qui permet de trouver un travail rémunérateur pendant l’application de la procédure pénale.

Le placement extérieur assure donc aux détenus des responsabilités plus grandes visant à les empêcher de commettre une prochaine fois le même délit. Il réduit au maximum les cas de récidives. Il participe aussi à diminuer de façon non négligeable le climat d’insécurité. 

Quelles sont les attentes des associations impliquées ? 

Il est vrai que l’application du placement en extérieur est fort bénéfique pour le condamné. Toutefois, les associations impliquées ne sont pas très encouragées dans le processus. Les moyens de mesures essentielles pour l’application de la peine ne sont pas suffisants. Ils sont pour la plupart du temps obligés de se tourner vers des cofinancements. D’autres associations préfèrent même déposer le tablier faute de moyens.