Les éléments qui entrent dans la détermination de votre capacité d’emprunt

Vous aimerez réaliser l’achat d’un bien immobilier afin de vous constituer un patrimoine propre. Mais en plus de cela, cette acquisition vous permettra de vous lancer dans un investissement immobilier locatif et ainsi accéder à des revenus complémentaires réguliers. Le problème c’est que vous ne savez pas quelle est votre capacité d’emprunt ou combien vous pouvez emprunter avec le salaire que vous touchez. Avec notre guide, découvrez quels sont les éléments qui impactent votre capacité d’emprunt et ainsi estimez la somme que vous pouvez emprunter.

Capacité d’emprunt : le taux d’endettement

Bien que la capacité d’emprunt permet de se faire une idée du montant de la somme que vous pouvez emprunter auprès d’une banque pour un crédit immobilier avec votre salaire. Elle est influencée par plusieurs éléments. L’un de ces éléments est votre taux d’endettement. Effectivement, le Haut conseil de stabilité financière a établi un plafond à respecter en ce qui concerne le taux d’endettement d’un particulier pour un prêt immobilier. Ceci afin de s’assurer qu’il ne va pas se retrouver dans une situation de surendettement. Ce qui peut entraîner une précarité de sa situation financière. Ainsi, selon le HCSF, les banques sont tenues de respecter un taux d’endettement maximum de 35 % avec l’assurance emprunteur des revenus nets du particulier. De cette manière, il pourra disposer d’un reste à vivre suffisant après le paiement des mensualités. Ce taux d’endettement est plafonné à 20 % pour les foyers avec un salaire modeste.  Pour connaître votre taux d’endettement, vous allez prendre en compte :

  • Votre salaire, vos primes et vos sources de revenus réguliers.
  • Les mensualités de vos crédits en cours.
  • Le loyer à payer si vous êtes un locataire.
  • Les pensions que vous devez verser.
A lire également  Que savoir sur une résiliation judiciaire d'un contrat de travail?

Capacité d’emprunt : la durée du crédit

La durée du crédit qu’un particulier demande auprès d’une banque peut aussi avoir un impact favorable ou négatif sur sa demande. En effet, pour cette année, les banques sont tenues de respecter un délai maximum de 25 ans pour le crédit immobilier à un particulier. Cette durée maximale peut être allongée de 2 ans si le bien immobilier à acquérir est en état de futur achèvement ou que l’achat se fait par un programme neuf.

Ainsi, sachez que si vous avez un salaire mensuel net de 3 000 euros et que vous désirez emprunter pour une durée de 20 ans avec un taux d’endettement de 35 %. Vous pourrez emprunter en moyenne 252 000 euros avec une mensualité maximale de 1 050 euros. Si vous avez un salaire mensuel net de 1 200 euros et que vous envisagez de rembourser votre crédit sur une durée de 10 ans. Vous pouvez obtenir environ 50 400 euros avec une mensualité maximale de 429 euros. Et dans le cas où vous avez un salaire mensuel net de 5 000 euros et que vous aimerez rembourser votre crédit pendant 15 ans. Vous pouvez obtenir un prêt immobilier estimé à 315 000 euros avec une mensualité maximale de 1 750 euros.

Capacité d’emprunt : le reste à vivre

Un autre critère très important sur lequel la banque va se pencher quand vous déposez une demande de crédit immobilier et ainsi déterminer votre capacité d’emprunt. C’est le reste à vivre à votre disposition après le règlement de toutes vos charges mensuelles. La banque doit s’assurer que cette somme est suffisante pour que vous et votre foyer puissiez vivre normalement après que vous ayez payé l’ensemble de vos charges. Mais la banque doit aussi s’assurer que vous pourrez assurer vos dépenses courantes incompressibles après le paiement de vos charges. C’est un élément qui va peser sur votre capacité d’endettement.

A lire également  Pourquoi la présomption d'innocence est-elle cruciale ?