Legal agenda : sortie de la 4e édition

La quatrième édition de l’agenda juridique Legal agenda vient de sortir ses premières publications. Cette information a été relayée sur les réseaux sociaux et sur le site de l’agenda lui-même : Facebook, LinkedIn, Twitter et bien d’autres encore.

Quoi de neuf avec la quatrième édition ?

Au début du mois d’avril 2019, le journal Legal Agenda vient de paraître sur papier et en version électronique. Il a été édité par l’Association de l’Agenda juridique qui est composé de plusieurs membres professionnels et sympathisants concernés par les droits de l’Homme et les sujets juridiques flambants de notre ère. Les principaux auteurs qui ont contribué à la rédaction des différents articles qui structurent ce journal, rappelons-le, incluent de nombreux intellectuels qui œuvrent dans le domaine de la profession juridique. Ces personnes incluent généralement des avocats, des universitaires, des magistrats et aussi d’autres défenseurs vertueux des droits de l’Homme. Un point commun qui les rallie également reste le fait qu’ils viennent en grande majorité de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Quels sont les points focaux traités dans le journal ?

Cette quatrième édition est composée de 31 articles tout aussi diversifiés dans la forme que dans le contenu. Le numéro du mois d’avril a effectivement jumelé différents types d’interviews, des articles de longueurs variées et même certaines analyses d’experts qui traitent généralement des sujets politiques actuels. Toutefois, vu la participation massive de nombreux experts dans cette nouvelle édition, on peut également y constater d’autres thématiques entre autres des sujets qui sont plus axés sur le social et beaucoup plus en rapport avec les droits de l’Homme et leur respect. Ainsi, plusieurs pages de la quatrième édition de Legal Agenda ont été vouées à la question des droits de l’Homme en Tunisie, au Liban, au Maroc, en Libye ou encore au Soudan. À titre d’exemple, on peut citer le focus sur la situation politico-sociale en Tunisie. Dans cette optique, on peut y voir des entretiens complets concernant la justice transitionnelle en Tunisie. Il y a aussi des articles qui traitent de l’instauration de la décentralisation dans ce pays. On peut y lire également des articles sur les divers mouvements socio-économiques qui font rage dans le pays. D’autres auteurs ont aussi traité l’application effective des droits de l’Homme sur place ainsi que l’état des libertés individuelles qui s’y est instauré au cours de l’année 2018. En outre, des sujets relatifs à la mise en place de la Cour constitutionnelle y figurent aussi. De même, les sujets concernent les priorités de l’action législative ainsi que la loi sur la discrimination raciale en Tunisie a également été traitée dans cette quatrième édition de Legal Agenda.