Reconnaître en un coup d’œil une urgence médicale chez un bébé

À tout moment et n’importe où, les accidents peuvent facilement survenir. Même si vous ne faites pas partie de l’ensemble du corps médical, il est toujours indispensable de reconnaître les signes et quoi faire en cas d’une situation d’urgence. Votre connaissance peut certainement sauver des vies lors d’une situation extrême. 

Les signes qui annoncent une urgence médicale

Avant de paniquer face à un bébé qui se sent mal, il est important de déterminer si sa situation fait partie d’une urgence ou non. Pour les bébés, il existe deux types de cas qui doivent vous alerter. Si votre bébé convulse et a une difficulté respiratoire ou si cette situation se répète plusieurs fois en une journée, vous devez directement appeler les secours. Sa vie est en danger si la convulsion se passe au-delà de 5 minutes. D’ailleurs, ce type de cas ne présente aucun signe avant-coureur. Le bébé ne présente pas souvent de fièvre.

La perte de sang, la crise cardiaque ou la perte de connaissance sont des cas assez courants et tout le monde sait qu’il faut réagir vite. Toutefois, il y a des situations qui ont l’air d’être bénignes, mais qui sont grave. En effet, si vous avez secoué violemment un bébé, son cerveau peut être affecté. Il peut somnoler ou avoir des troubles au niveau de la conscience. Il peut également perdre progressivement son tonus et son corps devient rigide. Si vous constatez ces petits troubles chez votre enfant, n’hésitez pas à l’amener aux urgences.

A lire également  Les éléments qui entrent dans la détermination de votre capacité d’emprunt

Les éléments à avoir et à connaître pour se parer à une urgence médicale d’un bébé

Quand vous avez un bébé, il est toujours indispensable de rester prudent. Même s’il s’agit d’une petite sortie en famille, ayez toujours sa fiche de santé avec vous. Même si vous paniquez, si une personne lit cette fiche, elle peut prendre en charge votre bébé en appelant les secours. Si votre bébé a une pathologie, n’oubliez pas de l’inscrire dans la fiche. 

  • Pour vous empêcher de vous éparpiller face à une situation d’urgence, il est indispensable d’avoir les différents numéros d’urgence à porter des mains. Mettez-les dans votre répertoire, dans votre portefeuille ou dans le sac à langer de votre bébé. De cette manière, vous n’aurez qu’à composer le numéro pour sauver rapidement sa vie.
  • Désormais, il existe des applications qui vous aident à signaler rapidement les urgences, surtout si vous partez en voyage. Elles indiquent aux secours votre localisation et votre situation. Cependant, ce type d’outil n’est pas toujours efficace si vous n’avez pas accès à une connexion internet.

Les mesures à prendre en cas d’urgence médicale

Si vous faites face à une urgence médicale d’un bébé et que vous ne savez pas ce qui lui arrive, votre premier réflexe doit d’appeler l’organe régulateur des urgences. Il peut vous aider à donner un avis via le téléphone et vous indiquer les marches à suivre pour préserver la vie de votre bébé. À ce propos, vous n’aurez pas à avoir peur pour les premiers soins. La loi n° 2020-840 du 3 juillet 2020 vous couvre pour le faire. Vous avez également l’article L.721-1 du code de la sécurité intérieure pour vous couvrir. En effet, dans la majorité des cas, les premiers soins effectués peuvent sauver la vie de votre bébé en attendant l’arrivée des secours. 

A lire également  Les obligations d’un intermédiaire pour investir dans le vin légalement

Vous devez suivre à la lettre les instructions de votre interlocuteur pour réussir les premiers soins. Encore une fois, vous ne devez en aucun cas paniquer. L’organe de secours que vous appelez vous oriente le plus rapidement vers un spécialiste si votre cas nécessite son intervention. Il dépêche également les secouristes les plus proches pour qu’ils prennent en charge rapidement votre enfant. Évitez également aux autres personnes qui vous accompagnent de s’affoler. Comme vous savez déjà ce qu’il faut faire, vous devez les rassurer avec des mots.