L’assurance scooter est-elle obligatoire ?

Pour faciliter les déplacements de votre ado au quotidien ainsi que les vôtres. Vous avez décidé de faire l’acquisition d’un scooter. Mais avant de partir à la recherche de l’engin idéal, vous aimerez connaître toutes les exigences de qui s’appliquent à son utilisation. Vous aimerez par exemple savoir s’il est obligatoire de souscrire à une assurance scooter. Découvrez cela dans notre article.

L’obligation de souscrire à une assurance scooter

Même si le scooter est de petite cylindrée, comme c’est un véhicule terrestre qui fonctionne grâce à un moteur. Vous devez absolument souscrire à une assurance scooter afin de pouvoir le conduire en toute sécurité et conformément aux exigences de la loi. Si vous ne respectez pas cette obligation de la loi, vous risquez de voir votre permis suspendu et vous devrez payer une amende. Et même si votre scooter est en panne ou que vous ne l’utilisez pas. Vous devez tout de même souscrire à une assurance scooter. Effectivement, même à l’arrêt, le scooter peut entraîner des accidents. D’où la nécessité de souscrire à une assurance scooter. Vous ne pourrez vous soustraire à cette obligation de souscrire à une assurance pour votre scooter que si vous avez :

  • Débranché sa batterie.
  • Démonté ses roues.
  • Vidé son réservoir.

Là, le scooter ne pourra plus causer d’accident. Il est important de souligner que pour pouvoir conduire un scooter de 50cc, votre ado devra être âgé de 14 ans au moins et devra détenir un brevet de sécurité routière. Tandis que pour un scooter de 125 cc, il doit être âgé au moins de 16 ans et détenir un permis A1. Les 18 ans et plus quant à eux devront détenir un permis A. Mais il est aussi possible pour ceux qui ont un permis B de conduire ce type de scooter à condition de détenir le permis depuis au moins 2 ans et de suivre un stage de formation de 7 heures.

L’assurance obligatoire pour un scooter

Comme pour tous les véhicules terrestres à moteur, la conduite du scooter oblige les propriétaires à la souscription de l’assurance responsabilité civile. C’est l’assurance scooter obligatoire, peu importe le modèle dont vous disposez. C’est avec cette assurance que vous pourrez indemniser les victimes de dommages physiques ou matériels de l’accident que vous avez causé en conduisant votre scooter. Et ce même votre passager. Ce qui évitera les soucis avec la loi. Cependant, cette assurance ne prendra pas en charge vos blessures ou encore les casses de votre scooter dans un accident que vous avez engendré. De même, cette assurance ne va pas non plus assurer le vol ou la perte de votre scooter. Elle ne prendra en charge que les dommages à autrui. De ce fait, pour une meilleure protection, vous pouvez souscrire à une ou des assurances supplémentaires.

Les assurances complémentaires pour un scooter

Si vous désirez protéger efficacement votre scooter ou celui de votre ado, l’assurance responsabilité civile ne suffit pas. En effet, pour une protection optimale, il est recommandé de souscrire à des assurances complémentaires. Le choix va se faire en fonction de vos besoins ainsi que de vos attentes. De ce fait, si vous voulez être protégé et surtout couvert en cas d’accident. Il est conseillé de souscrire à une garantie conducteur. De cette manière, si vous êtes blessé même dans un accident que vous avez causé. Vous pourrez bénéficier d’une couverture. De même, si vous voulez assurer votre scooter contre les vols ou encore les casses. Vous aurez besoin d’assurance qui couvre ce type de problème. Il est important de bien vérifier les conditions pour le vol du scooter pour être sûr d’être bien couvert.