Les règles de protection contre les risques de cyber-harcèlement en portage salarial

Le cyber-harcèlement est un phénomène qui prend de l’ampleur avec le développement des technologies et la facilité d’accès à internet. Il peut toucher tout le monde, y compris les personnes en portage salarial. Cet article vous propose un tour d’horizon des règles de protection contre les risques de cyber-harcèlement en portage salarial et vous donnera quelques conseils pour prévenir ces situations délicates.

Comprendre le cyber-harcèlement

Le cyber-harcèlement est une forme de harcèlement qui se produit en ligne, via des plateformes numériques (réseaux sociaux, forums, messageries électroniques). Il se caractérise par des agissements répétés visant à nuire, dénigrer, humilier ou menacer une autre personne. Les victimes peuvent subir des conséquences graves sur leur santé mentale et physique, ainsi que sur leur vie professionnelle et personnelle.

Dans le cadre du portage salarial, les travailleurs indépendants sont particulièrement exposés au risque de cyber-harcèlement en raison de leur position souvent isolée et de leur utilisation fréquente d’internet pour communiquer avec leurs clients, collègues et partenaires professionnels.

Régulation du cyber-harcèlement en France

En France, le cyber-harcèlement est considéré comme un délit pénal et est encadré par la loi. Plusieurs textes législatifs et réglementaires visent à lutter contre ce fléau, notamment la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, qui a introduit le délit de harcèlement sexuel en ligne. De plus, le Code pénal sanctionne le harcèlement moral (article 222-33-2) et le harcèlement sexuel (article 222-33) lorsqu’ils sont commis par voie électronique.

A lire également  Comment doit se passer une assignation pour concurrence déloyale ?

Les entreprises de portage salarial ont également l’obligation de garantir la sécurité et la protection de leurs salariés portés contre les risques de cyber-harcèlement. Elles doivent notamment mettre en place des dispositifs de prévention, d’alerte et de traitement des situations de harcèlement, conformément à la loi sur le portage salarial (ordonnance n°2015-380 du 2 avril 2015) et au Code du travail.

Prévenir le cyber-harcèlement en portage salarial

Pour prévenir les risques de cyber-harcèlement en portage salarial, plusieurs mesures peuvent être mises en place :

  • Eduquer : Sensibiliser les travailleurs indépendants, les clients et les partenaires professionnels aux problèmes liés au cyber-harcèlement et leur rappeler qu’il s’agit d’un délit passible de sanctions pénales.
  • Protéger : Renforcer la sécurité informatique par l’utilisation de logiciels antivirus, de pare-feu et de systèmes de filtrage des courriels. Mettre en place des procédures strictes pour l’accès aux données personnelles et professionnelles des salariés portés.
  • Surveiller : Contrôler régulièrement les échanges en ligne entre les travailleurs indépendants, les clients et les partenaires professionnels pour détecter d’éventuelles situations de cyber-harcèlement.
  • Réagir : En cas de détection d’un comportement inapproprié ou suspect, agir rapidement pour protéger la victime et sanctionner le harceleur, conformément à la loi et aux règles internes.

Que faire en cas de cyber-harcèlement ?

Si vous êtes victime de cyber-harcèlement en tant que salarié porté, voici quelques conseils pour faire face à la situation :

  1. Gardez des preuves : Conservez tous les messages, images ou vidéos que vous recevez, ainsi que les informations sur leur auteur (adresse e-mail, pseudonyme) et la date de leur réception.
  2. Signalez le harcèlement : Informez votre entreprise de portage salarial et/ou votre client du problème. Vous pouvez également porter plainte auprès de la police ou de la gendarmerie.
  3. Bloquez le harceleur : Utilisez les fonctionnalités de blocage des plateformes numériques pour empêcher le harceleur d’entrer en contact avec vous.
  4. Ne répondez pas : Le harceleur cherche souvent à provoquer une réaction de la part de sa victime. Ne tombez pas dans son piège et ignorez-le.
  5. Parlez-en : N’hésitez pas à évoquer votre situation avec des proches, des collègues ou des professionnels (psychologue, médecin) pour vous sentir soutenu et accompagné.
A lire également  Déposer un brevet à l'international: guide complet pour protéger votre innovation

En conclusion, le cyber-harcèlement est un problème sérieux qui peut toucher les personnes en portage salarial. Il est essentiel de connaître les règles de protection en vigueur et d’adopter les bonnes pratiques pour prévenir les risques et lutter contre ce fléau.