Les droits et les obligations des travailleurs

travailleurs table papiers

La pratique d’une activité professionnelle requiert de la part du pratiquant le choix d’un régime juridique de travail en fonction de critères qui lui sont personnels tels que la stabilité de l’emploi, la rémunération, la protection de l’emploi, la protection sociale et le risque sans oublier l’indépendance.

Les droits du salarié

Le salarié d’une entreprise possède de nombreux droits à l’instar de :

  • La rémunération : un employé qui travaille doit en échange percevoir un salaire en contrepartie. Il s’agit du principe de la liberté salariale, dans la limite de certaines conditions légales et conventionnelles. La rémunération peut être déterminée en fonction du nombre d’heures de travail effectué, un rendement ou au forfait. Le salaire est encadré par la loi, qui fixe un montant minimal auquel seule une convention collective peut déroger. La loi peut imposer le principe de la mensualisation ou une égalité de traitement. La durée légale du travail est normalement de 35 heures par semaine équivalent à 1 607 heures par an. Vous ne devez pas confondre cette durée avec celle du travail. Toutes les heures de travail imposé par l’employeur au-delà des heures de travail légales sont considérés comme des heures supplémentaires.
  • Le droit au repos périodique et aux congés : la durée de travail est encadrée par la loi, et chaque employé bénéficie d’un repos quotidien d’au moins 11 heures consécutives. Le repos hebdomadaire doit avoir une durée minimale de 24 heures, en ajout des 11 heures quotidiennes accordées. Ce repos doit être attribué le dimanche. Certaines exceptions sont possibles.
  • Le droit à la sécurité : le dirigeant d’une entreprise est le garant de la sécurité de ses employés. Cela veut dire qu’il est soumis à une obligation de résultat. S’il ne parvient à assurer cette obligation, il s’expose à des sanctions civiles et un paiement de dommages et intérêts si un employé engage des poursuites devant les tribunaux.
  • Le droit au respect des libertés individuelles et collectives : le chef d’entreprise est tenu de respecter ses employés et leurs choix. L’employeur ne doit en aucun léser des salariés dans leur travail en se basant sur des facteurs personnels.
A lire également  Droit de manifester et loi anti-casseurs

Les obligations du salarié

Le salarié exerçant dans une entreprise dispose des droits, mais est également soumis à des obligations comme :

  • La fourniture d’une prestation de travail subordonnée : le contrat de travail mentionne un travail spécifique sous la coordination de l’employeur en échange d’un salaire. Cette contrepartie contraint le salarié à exécuter personnellement le travail correspondant à l’objet du contrat, mais également au respect du règlement intérieur et de la discipline.
  • La bonne foi et loyauté : le travail réalisé par le salarié doit être réalisé avec bonne foi c’est-à-dire qu’il doit prendre soin du matériel mis à sa disposition par l’employeur dans l’exécution de sa tâche. Ce dernier doit également être loyal vis-à-vis de l’entreprise qui l’emploi. Tant que le salarié travaille pour le compte de l’entreprise ne doit pas révéler à des tiers des informations sensibles concernant l’entreprise.